Institut de Technologie Nucléaire Appliquée - UCAD -Dakar.
(+221) 33 824 43 01
cacsup.senegal@yahoo.fr

Les grands projets réalisés par le cacsup-sénégal

ONG DU SECTEUR DE L'EDUCATION

Les grands projets réalisés par le cacsup-sénégal

Programme Africain de bourse d’exonération
L’accès à la formation professionnelle est devenue une nécessité pour permettre à la jeunesse africaine de se former afin d’obtenir un diplôme permettant à nos étudiants d’accéder à un emploi. De plus en plus, les écoles de formation se créent, mais les frais de scolarité ne sont pas souvent accessibles à toutes les couches sociales de notre continent. Les diplômes délivrés par la majeure partie de nos universités ne permettent pas à nos jeunes étudiants de trouver un emploi. C’est pourquoi, la formation professionnelle devient une nécessité pour contribuer à l’employabilité de notre jeunesse. C’est dans ce cadre que, le CACSUP depuis 2000 a créé son Programme Africain de Dons de Bourses d’Exonération (P.A.D.B.E). Ce programme est le résultat de convention de partenariat entre le CACSUP et une trentaine d’écoles de formation sénégalaises et africaines. Ces conventions sont inscrits dans une dynamique de PSE « Responsabilité Sociale d’entreprise » et a pour objectif de donner la chance aux étudiants issus de milieux défavorisés à accéder à la formation professionnelle de qualité et à moindre coût.
Définition des bourses.
Ces bourses constituent à des réductions sur le paiement des mensualités des étudiants avec deux types de bourses.
1)- La bourse entière : L’étudiant paie que ses frais d’inscription et sa tenue ;
2)- La demi-bourse : L’étudiant paie ses frais d’inscription et sa tenue et les 50% des frais mensuels de scolarité.
Procédure pour l’obtention de bourse
1)- L’étudiant doit faire un entretien au CACSUP pour avoir les renseignements clairs sur le programme pour savoir s’il est éligible ou non au PADBE.
2)- Pièces à fournir :
– Un formulaire de demande de bourse a été fourni au CACSUP exclusivement ;
– Photocopies légalisées des diplômes obtenus ;
– Photocopie légalisée de la pièce d’identité ou du passeport – Visite contre visite ;
– Certificat d’indigence, ou un certificat de décès des parents, une attestation de retraite des parents ou attestation de handicap ou de maladie ;
– Frais de dossiers : 10 000F (exempts aux étudiants en situation de handicap, drépanocytaires, diabétiques, sidéens, d’insuffisance rénale).
Éligibilité.
Association de personnes vulnérables (handicapés – drépanocytaires, albinos, les étudiants des ex village de reclassement social, diabétiques, sidéens, les étudiants dits cartouchards, les étudiants réfugiés, les étudiants issus de milieux défavorisés).
Procédure
Après le dépôt de demande, la commission examine les dossiers des candidats et après délibération, le candidat reçoit un SMS lui disant que sa bourse est accordée. Retrait des fiches d’engagement des parents. Pour la prise en charge des frais de scolarité en 3 exemplaires : L’une pour le CACSUP, l’autre pour le parent et la 3ème pour l’école de formation où l’étudiant a été orienté.
Durée de la bourse
La bourse peut durer 1 an 2 ans ou 3 ans.
Reconduction de la bourse 
1. Si l’étudiant redouble durant son cursus, il perd sa bourse.
2. Si l’étudiant n’est pas en règle avec l’école (paiement de la scolarité, non-respect du règlement intérieur de l’école etc.…), il perd sa bourse.
3. Si l’étudiant ne participe aux activités du CACSUP, il perd sa bourse.
Les niveaux des candidats 
– Niveau 4ème, 3ème ou Terminale
– Niveau Bac
– Niveau Licence
– Niveau Master
Programme scientifique culturelle 
Le cacsup – Sénégal organise annuellement les conférences sur un sujet qui intéresse le développement de notre continent (Afrique).
1 Conférence internationale sur le crédit comme mode alternatif de financement.
Le cacsup en partenariat avec l’IFC, groupe de la banque mondiale. Elle a permis de former 1200 étudiants venant des universités et des écoles de formations du Sénégal.
2 Conférence sur le terrorisme
Projet CACSUP/Développement local
Projet CACSUP / Développement local
Ce projet consiste a accompagné les collectivités locales  dans la recherche de partenaire. Le CACSUP offre également des bourses d’exonération à ces collectivités locales pour leurs permettre de prendre à charge la scolarité des quelques étudiants à cout réduits issus de milieux défavorisés. Parmi ces collectivités locales, on peut citer :
–    La Ville de Pikine : 1000 bourses
–    La Ville de Kolda : 200 bourses
–    La Commune de Orefonde 50 bourses
–    La Commune de Mont Rolland : 20 bourses
–    La Commune de Mboro : 50 bourses
–    La Conseil départemental de Vélingara : 100 bourses
–    La Commune de Ndoffane : 30 bourses
–    La Commune de Sarabidji : 20 bourses
–    La Conseil régional de Médina Yoro Foula/ Kolda : 50 bourses
–    La Commune de Diembering : 20 bourses
–    L’ONCAV : 500 bourses
–    La Commune de Salémata : 20 bourses
–    La Commune de Tattaguine : 20 bourses
–    La Commune de Fimela : 50 bourses.
Programme social du CACSUP 
– Prise en charge médicale es étudiants.
Ce programme permet de faire des consultations gratuites aux étudiants nécessiteux et le CACSUP subventionne également l’achat des médicaments des étudiants malades et qui n’ont pas de moyens. Le CACSUP et l’association Kare Afric a permis l’évacuation de deux étudiants qui ont été opérés en France. Organisation de la journée de solidarité envers les étudiants démunis. Cette journée permet aux CACSUP de donner des tickets, des chaises roulantes, des appareils auditifs aux étudiants.
– Appui aux associations des étudiants.
Le CACSUP a défini un partenariat avec les associations estudiantines pour apporter des soutiens multiformes :
–    Assistance pour la reconnaissance officielle des associations par le ministère de l’intérieur et par le centre des œuvres universitaires de Dakar (COUD).
–    Participation aux différentes activités du CACSUP
–    Parrainage de leurs activités culturelles et scientifiques.
Projet de la cité Internationale
Dite « Maison des citoyens du Monde » (en cours de réalisation), conçu comme une résidence internationale des étudiants, la MCM permet d’héberger 500 étudiants venant des pays africains dans de bonnes conditions. Elle sera un cadre de rencontre, d’échange et de capitalisation d’expérience. Un site de 10 hectares a été trouvé à Tivaouane Peul et 10 hectares à Diamniadio.

CONTACT
close slider